hygiène de vie

Bains dérivatifs & graisses brunes

Le cerveau de «l’homme de glace» révèle ses secrets

Il est capable de se promener en short à 6000 mètres ou de nager sous la banquise comme si de rien n’était. Surnommé «l’homme de glace», Wim Hof intéresse les scientifiques, qui ont commencé à l’étudier de près

Il nage sous la banquise sans combinaison et peut rester plus d’une heure immergé dans des glaçons, ou grimper à plus de 6000 mètres sans oxygène en portant un short pour seul vêtement. On l’a surnommé Iceman, l’homme de glace. A 58 ans, le Néerlandais Wim Hof n’en finit pas de multiplier les exploits inutiles pour vanter les mérites de sa méthode de bien-être. Pour la première fois, des scientifiques ont étudié son cerveau, avec quelques surprises à la clé.

«Nous étions en train de conduire une étude sur la graisse brune pour le compte des Instituts nationaux de la santé (NIH) quand j’ai entendu parler de Wim Hof. Alors je l’ai contacté pour lui proposer de participer à nos recherches», raconte Otto Muzik, spécialiste de neuro-imagerie à l’Université d’Etat Wayne (Détroit, Etats-Unis). La graisse brune est un tissu adipeux situé au niveau

des clavicules qui peut brûler de la graisse pour produire de la chaleur. Il est activé par le cerveau quand ce dernier reçoit un signal indiquant que le corps a froid. C’est de cette manière que les nourrissons régulent leur température pendant les premières semaines de la vie, avant que la chaleur produite par les mouvements musculaires ne vienne prendre le relais. Chez le rat, c’est même la principale source de chaleur, tout au long de la vie.

L’entraînement de Wim Hof permettrait, dans une certaine mesure, de prendre le contrôle du système immunitaire

Ces tissus adipeux ont été découverts, presque par hasard, il y a une quinzaine d’années, en étudiant la consommation de glucose dans les tumeurs cancéreuses à l’aide de systèmes de tomographie par émission de positons (PET scan); un outil d’imagerie qui repose sur l’injection d’un sucre légèrement radioactif. Depuis, on l’étudie pour déterminer quel rôle cette graisse joue dans le métabolisme, et comprendre si ses propriétés pourraient être mises à profit, par exemple pour faire maigrir les personnes atteintes d’obésité. «On pouvait imaginer que Wim Hof est capable de produire assez de chaleur pour résister au froid avec sa graisse brune, ajoute Otto Muzik. Mais l’hypothèse s’est avérée mauvaise, car il en possède trop peu. La réponse est donc ailleurs.»

Enchaînement d’étapes

La méthode inventée et vantée par Wim Hof repose sur l’enchaînement de trois étapes, tout en soumettant le corps à un froid intense. Dans un premier temps, il s’agit de respirer fortement pendant environ 90 secondes, de manière à hyper-ventiler l’organisme. Puis de se mettre en apnée, en bloquant toute respiration aussi longtemps que possible, avant de reprendre une respiration normale au cours d’une séance de méditation.

 

source : https://www.letemps.ch/sciences/cerveau-lhomme-glace-revele-secrets

H

… plus à notre portée : les bains dérivatifs de la Méthode France Guillain

Il s’agit de mon outil préféré en tant que naturopathe avec des résultats incroyables, pourvu évidemment que les bains soient utilisés en parallèle avec le reste de la méthode ainsi qu’avec une belle hygiène de vie …

site : http://www.bainsderivatifs.fr

fg .jpeg

 

le livre de France Guillain bd.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s