iridologie

L’iridologie

Un peu d’histoire

Au début des années 1800, un jeune garçon nommé Ignatz von Peczely, né à Egervar près de Budapest en Hongrie, attrape un hibou dans son jardin. Le garçon, alors âgé de 11 ans, lutte avec le hibou effrayé et se blesse avec ses griffes féroces puisque le hibou se défend instinctivement. Dans la bagarre, le garçon casse accidentellement la patte du hibou. Quand Ignatz et le hibou se regardent dans les yeux, le petit remarque un trait noir apparaissant dans l’oeil de l’oiseau.
Von Peczely soigne la patte du hibou et le nourrit jusqu’à ce qu’il récupère. Ensuite, il le relâche. Mais l’oiseau restera dans le jardin pendant de nombreuses années. Von Peczely a alors l’occasion d’observer l’apparition de lignes blanches dans l’oeil du hibou, là où initialement était apparu le trait noir. Le trait noir est finalement devenu un petit point noir, entouré d’ombres et de lignes blanches. Von Peczely devient médecin homéopathe et n’oublie pas l’incident avec le hibou

image.png

Il travaille en bloc opératoire dans un hôpital et cela lui donne l’opportunité d’observer les iris des patients après avoir vécu un accident, ainsi qu’avant et après les chirurgies. Il remarque des changements au niveau des iris, qui coïncident avec le moment de l’accident, des chirurgies ou des maladies et cela convainc von Peczely qu’il y a une relation réflexe entre ces différentes marques dans l’iris et le reste du corps. Il est persuadé que l’iris est l’effet miroir des changements tissulaires des différents organes. Von Peczely écrira plusieurs livres à ce sujet et créera la première cartographie des iris, basée sur ses recherches.
Il est considéré comme le père de l’Iridologie.

image009.jpg

La première cartographie des iris

iris_20von_20pel.jpg

Au même moment de l’histoire, le révérend Nils Liljeqvist, un homme du clergé suédois,
découvre la relation entre l’utilisation de certains médicaments et des décolorations spécifiques dans l’iris de l’oeil. Liljeqvist est très malade étant jeune et reçoit des quantités importantes de quinine à l’époque. Cela a donné une décoloration jaune – verte à ses yeux. Il étudie la médecine et l’homéopathie et grâce à sa pratique et à l’iridologie, il aide les personnes à détoxifier leur organisme.

L’iridologie a évoluée énormément depuis les années 1800. De nombreux scientifiques et médecins ont fait des recherches, améliorant les connaissances et précisant les cartographies iriennes.

L’iridologie est basée sur des observations scientifiques faites par des milliers d’iridologues sur des milliers d’iris.

L’iridologie est la science et la pratique qui permet e.a. de révéler l’inflammation, où elle est située et à quel degré elle se manifeste dans l’organisme. L’iris montre aussi la constitution de la personne, ainsi que les faiblesses et les forces de cette constitution.

Pour réaliser une analyse iridologique

L’iridologue réalise une anamnèse pour apprendre à mieux vous connaitre et utilisera ensuite un iridoscope ou un appareil photo pour regarder vos iris.

Pour ma part, j’utilise un apparail photo  sacha_20yeux_201.png
qui me permet de filmer vos yeux, de réaliser des photos des iris et de les projeter ensuite sur l’écran de l’ordinateur

iris_202.png

Chaque oeil est magnifique, chaque constitution est unique.
C’est la beauté de la vie.

 

pour plus d’informations
ou
pour prendre un rdv pour une consultation en naturopathie avec analyse des iris,

n’hésitez pas à me contacter

0497 412 460
naturo@catherinecampioni.be

excellente journée à vous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s